8af35e1563ed5e8d2936e3490c7961d1 html b81fa4ce4f9c499b

Jusqu’à quel âge peut-on envisager une reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle est un sujet dont on parle de plus en plus souvent de nos jours de par les mutations fréquentes du marché de l’emploi. Face au mal être que développent certains travailleurs à force de s’enfermer dans une routine professionnelle, la reconversion se présente comme une véritable bouée de sauvetage pour beaucoup d’entre eux. De quoi s’agit-il concrètement ? Jusqu’à quel âge peut-on recourir à la reconversion professionnelle ? Vous pourrez découvrir ici quelques-unes des réponses aux interrogations que vous vous posez peut-être, que vous envisagiez de poursuivre votre carrière dans le monde du salariat ou de monter votre propre structure.

Reconversion professionnelle : de quoi s’agit-il ?

Pour commencer, il faut savoir qu’il n’y a aujourd’hui aucune honte à quitter son travail avant l’âge de la retraite. Ne pas finir sa vie dans l’entreprise où l’on a fait ses débuts ne représente plus un échec professionnel comme cela pouvait être le cas autrefois. Les mentalités allaient peut-être dans ce sens auparavant, mais aujourd’hui ce n’est plus le cas, loin de là. Le plus important est d’être heureux et épanoui dans sa profession, et d’en tirer une certaine satisfaction.

Lorsque vous tombez dans un sentiment de monotonie, l’ennui s’installe, et il devient alors difficile d’être comblé par son travail. On n’arrive plus à se fixer de nouveaux défis à relever, toutes les journées se ressemblent et on finit par se lasser complètement de son travail. C’est entre autres dans ce genre de situations que la reconversion professionnelle devient nécessaire. Il s’agit d’une pratique qui consiste pour un travailleur à changer de métier. Vous pouvez donc changer de poste dans la même entreprise, ou aller carrément vers une nouvelle branche. C’est un changement parfois radical, qui doit se faire suivant plusieurs étapes.

A lire aussi :   Guide pour bien revendre son entreprise : étapes clés et conseils d'experts

Quelles sont les raisons qui peuvent vous pousser à opter pour une reconversion professionnelle ?

Comme mentionné plus haut, la reconversion professionnelle peut intervenir lorsque le travailleur s’ennuie dans sa profession, lorsqu’il souhaite progresser, s’il veut parfaire son profil de manière à occuper un poste managérial qui demande de connaître plusieurs des postes qu’il aurait à piloter… ou si :

  • Votre métier actuel n’est pas celui que vous aviez envisagé exercer à la fin de vos études
  • Vous sentez que le burn-out n’est pas loin
  • Vous n’avez plus de défis à relever
  • Vous ne tirez plus aucune satisfaction de votre métier
  • Vous voulez exercer un métier dans lequel vous vous sentez plus utile
  • Vous vous ennuyez au travail
  • Vous n’arrivez pas à trouver l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée
  • Vous avez été victime d’un accident qui vous empêche d’exercer le même métier
  • Vous voulez vous mettre à votre propre compte
  • Vous voulez gagner plus d’argent.

Existe-t-il un âge limite pour envisager une reconversion professionnelle ?

Quelles que soient les raisons qui vous poussent à envisager la reconversion professionnelle, vous devez garder à l’esprit qu’il n’y a pas d’âge limite pour sauter le pas. En effet, comme évoqué au sujet de la reconversion professionnelle comme architecte d’intérieur dans cet article, il est possible de se reconvertir à 30 ans, 40 ans ou plus. En réalité, le plus important est d’avoir la motivation nécessaire pour faire face à de nouveaux défis.

Idéalement, vous devez aussi avoir suffisamment d’expérience et des compétences réelles à faire valoir dans votre nouveau métier. Ensuite vous pourrez envisager de continuer à travailler, cette fois ci dans un secteur d’activité et / ou à un métier qui vous passionne ou vous apporte un réel bien-être marquant ainsi un progrès conséquent par rapport à votre situation précédente.

A lire aussi :   La transformation digitale : un atout majeur pour la compétitivité dans la fabrication industrielle

Reconversion professionnelle : comment bien choisir son futur métier ?

S’il n’y a pas d’âge limite pour une reconversion professionnelle, il faut quand même savoir bien choisir son nouveau métier. En effet, après 50 ans par exemple, ce serait sans doute une mauvaise idée que d’essayer de se faire embaucher pour exercer un métier (plus) physique.

Ainsi, pour faire le bon choix lors de votre reconversion professionnelle, vous devez prendre en compte votre condition physique et votre état de santé général. Vous devez aussi faire le point de vos compétences et expériences, pour savoir vers quelle branche vous pouvez-vous tourner.

Si vous avez du mal à vous décider, vous pouvez vous offrir les services d’un conseiller d’orientation. Ce dernier peut s’avérer être d’une grande utilité, surtout pour vous aider à éviter les faux pas et vous rendre compte que ce n’est pas l’évolution que vous souhaitiez.

A ce propos, n’oubliez pas que dans le cadre d’une reconversion professionnelle, dans la mesure du possible, il faut éviter de démissionner avant d’avoir trouvé un nouvel emploi. Il faut aussi se tourner vers les métiers qui recrutent actuellement pour éviter de se retrouver au chômage.

Vous avez désormais toutes les clés pour réussir votre reconversion professionnelle, que ce soit à 30ans, 40 ans ou plus.