agent artistique

Comment devenir agent artistique ?

Quel est le rôle d’un agent artistique ?

Agent artistique est un métier créatif, dynamique, mais surtout de gestion. Eh oui, être agent d’artiste, c’est principalement gérer la carrière d’une personne ! L’agent artistique se charge de détecter les artistes, chanteurs, acteurs, musiciens, mannequins, ou encore écrivains à haut potentiel qui viennent de débuter ou qui ne sont pas encore connus. Par la suite, il prend en main leur carrière.

Le premier objectif de l’agent artistique est de donner de la visibilité à ses artistes.  Pour vous donner une idée de ses missions au quotidien pour y, en voici quelques-unes :

  • Trouver des contrats
  • Inscrire les artistes à des castings en faisant jouer son réseau
  • Négocier les modalités des contrats et le montant des cachets
  • Mettre en place les publicités
  • Gérer les relations médias et supports de communication des artistes
  • Mettre en place des événements promotionnels
  • Gérer le planning de travail et l’agenda des artistes, mais aussi les obligations administratives
  • Assurer leur promotion
  • Faire une veille constante du domaine dans lequel exerce leur artiste pour détecter les opportunités à saisir

Dans l’espoir donc d’être célèbre un jour, les artistes profitent aussi des conseils et expériences de leur manager artistique. Ce dernier concocte un plan de carrière pour ces futures célébrités en tenant compte de leurs attentes, mais aussi de leur personnalité.

À noter : depuis le 1er janvier 2016, l’obligation de s’inscrire au registre national pour les agents d’artistes a été supprimée. Cependant, il est toujours intéressant de débuter en tant qu’autoentrepreneur dans ce métier. Ce qui nécessitera donc une inscription au Registre du Commerce et Société en tant que micro-entrepreneur.

Les formations pour devenir agent d’artistes

Il existe peu de formations pour devenir agent artistique. L’essentiel est appris directement sur le terrain. Mais, une formation dans le domaine de la communication, du management, ou du droit est d’une grande aide et permet d’assimiler plus rapidement les dimensions du métier. Tout comme avoir une expérience professionnelle dans le domaine artistique et celui du spectacle.

A lire aussi :   Quel rôle a une conciergerie privée ?

Des formations existent tout de même, mais à courte durée. Celles-ci sont proposées par des organismes de formation continue avec des spécialisations :

Par ailleurs, d’autres formations plus générales peuvent être envisagées :

  • Licence pro gestion de projets et structures artistiques et culturelles ;
  • Master management de l’innovation ;
  • MBA production musicale et développement d’artiste ;
  • Master industries culturelles ;
  • Master direction de projets ou établissements culturel ;
  • Ou encore Master plus généraliste en droit, ressources humaines, médiation culturelle, etc.

Les qualités nécessaires d’un agent artistique

Bien qu’avoir un réseau professionnel fourni et une très bonne connaissance dans le milieu est nécessaire, être manager artistique nécessite aussi un ensemble de qualités pour répondre au mieux aux attentes des artistes qu’il gère :

  • Être passionné : représenter des artistes est une tâche exigeante qui vous oblige à être réellement passionné par ce métier. Cela permet de mieux défendre ses clients à tout moment. Et cela passe aussi par le fait de croire entièrement en vos artistes afin de vous battre en leur nom.
  • Être commercial, audacieux et tenace : afin d’arriver à ses fins lorsqu’il démarche des maisons de disques ou des producteurs ou encore éditeurs, il doit déployer ces qualités
  • Être à l’écoute : il a des artistes et leur carrière sous son aile, ce qui signifie qu’il doit aussi apprendre à les écouter afin de connaître leurs attentes
  • Avoir un sens du relationnel / être à l’aise dans les relations sociales : il doit disposer d’un carnet d’adresses au service des artistes qu’il représente.
  • Être organisé : devoir gérer des carrières d’une ou plusieurs personnes exige de l’organisation, notamment afin de s’occuper des entretiens et castings, mais aussi pour gérer les opérations promotionnelles ainsi que la logistique.
  • Être polyvalent : il doit avoir plusieurs cordes à son arc. Des compétences diverses et variées sont demandées, que ce soit dans les relations de presse, le droit contractuel, ou encore le management.
  • Être disponible : l’imprésario doit se plier aux agendas de ses artistes, mais aussi de ses interlocuteurs, c’est-à-dire les maisons de disque, maisons d’édition, directeurs de casting, etc. Ce dernier doit donc être disponible à tout moment pour pouvoir assister aux interventions de ses clients et leurs entretiens. Il ne doit donc pas compter son temps.
A lire aussi :   Comment travailler à Cancún ?

Avant de se lancer dans le métier de manager artistique

Pour se lancer dans ce métier, il y a deux clés à retenir et appliquer :

  1. Créer un réseau de contact

Après avoir déterminé le domaine dans lequel vous souhaitez travailler (la mode, le cinéma, l’édition ou la musique…), vous devrez mobiliser votre réseau. Il est donc très important de connaître le domaine dans lequel vous exercez. Les interlocuteurs et potentiels clients sont différents en fonction du domaine d’activité.

Pour bien démarrer, il est primordial de définir un périmètre d’actions très spécifique et de s’entourer d’autres professionnels. Aussi, il est important d’avoir une visibilité sur internet et les réseaux sociaux. C’est seulement après que vous pourrez travailler le public relation, créer votre réseau, intégrer les milieux et aborder les personnes, proposer vos services aux artistes.

  1. Se lancer en tant qu’autoentrepreneur : le statut idéal 

Pour débuter, le statut d’autoentrepreneur est idéal. En effet, cela permet la mise en place d’éléments afin de développer votre réseau et avancer avec quelques artistes que vous représenterez. Au fur et à mesure votre réseau de clients augmentera.

De plus, la réduction des charges lors des premières années vous permettra d’investir dans la prospection et la communication. Eh oui, un bon agent se doit de savoir-faire sa propre promotion pour bien faire celle de ses artistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *